Vous êtes ici » Accueil » Changeons votre regard sur le modulaire » Je pensais que n°2 - Plancher vibrant » Je pensais que... les planchers des bâtiments modulaires vibraient
Je pensais que n°2 - Plancher vibrant

Je pensais que... les planchers des bâtiments modulaires vibraient

25 avril 2016

Dans les bâtiments modulaires ProContain il n’y a aucune vibration. Nos bâtiments respectent toutes les normes en vigueur et s’attachent à offrir un haut niveau de qualité. Cela signifie notamment que l’expérience des utilisateurs dans nos bâtiments revêt à nos yeux une importance toute particulière. Les multiples avantages de nos constructions modulaires ne se font pas au détriment du confort d’utilisation qui est le même que dans une construction traditionnelle de qualité.

Chez ProContain on laisse les vibrations aux autres !

Les structures de plancher des modules ProContain sont dimensionnées par une note de calcul de stabilité structurelle qui est conforme aux derniers Eurocodes. Ces calculs sont réalisés par un bureau d’étude spécialisé en construction métallique. Ainsi ces calculs vont-ils au delà des résistances des structures et tiennent compte du ressenti de l’utilisateur.

Profils métalliques de forte épaisseur et traverses tous les 250 mm

Les structures métalliques utilisent des aciers à forte section (6 à 8 mm) assurant leur rigidité et permettant des capacités portantes pouvant aller jusqu’à 1000 kg/m².

Chape de 5 cm coulée sur chantier assureant l’inértie thermique, l’absence de joints et une rigidité sans égale

Les bâtiments modulaires ProContain sont également équipés de chapes ciment de 40 mm coulées sur 60 mm d’isolant acoustique et thermique complémentaire. Couplées à des revêtements de sol acoustiques performants, ces chapes ciment permettent d’obtenir un ressenti identique à la construction dite traditionnelle, sans aucun effet vibratoire.

Des escaliers en béton peuvent être intégrés dans les structures métalliques ProContain assurant une extrême stabilité des espaces de circulation.

lien vers l’Eurocodes