Vous êtes ici » Accueil » Actualités modulaires » Marché du modulaire » Un logiciel qui favorise la performance énergétique des systèmes (...)
Marché du modulaire

Un logiciel qui favorise la performance énergétique des systèmes d’éco-construction et d’architecture modulaire

16 avril 2015

Une jeune entreprise du nord de la France a bouclé l’an dernier la conception d’une solution informatique qui permet de gérer la performance énergétique des bâtiments. Véritable concentré d’innovations technologiques, ce logiciel séduit de plus en plus d’entreprises, notamment celles spécialisées dans l’éco-construction et les systèmes de construction modulaire.

La gestion informatisée de la performance énergétique des bâtiments

Eco-construction er architecture modulaire

L’innovation selon Effigénie

La société Effigénie grandit vite et pourrait très rapidement jouer un rôle grandissant dans le secteur mêlant bâtiment et performance énergétique. Créée en 2011 à l’initiative de trois ingénieurs, Camille Thiriez, Clément Raffin et Cyril Dubus, la société implantée dans le Nord-Pas-de-Calais propose aux entreprises une solution informatique afin de leur permettre de valoriser l’énergie de leurs bâtiments.

Cet outil se présente sous la forme d’un logiciel disponible par le biais d’une interface Web sécurisée et personnalisée. Il intègre des données chiffrées et les prévisions météorologiques permettant de calculer, de piloter et d’optimiser la gestion de l’énergie dans un bâtiment neuf, ancien, d’architecture traditionnelle ou construit selon les règles du système modulaire.

Concrètement, la solution informatique est hébergée dans le cloud et le logiciel se connecte à un réseau de thermostats intelligents placés dans les bâtiments, les pilotant automatiquement à distance. Le programme procède à :

- la prise en compte des données de confort des différentes habitations,
- l’analyse des spécificités thermiques de chaque construction,
- l’optimisation au quotidien du système de chauffage.

L’innovation portée par ce projet révolutionnaire fait déjà grand bruit dans le contexte économique et sociétal actuel, où la réduction de la consommation énergétique des bâtiments et l’éco-construction sont devenues des enjeux majeurs.

D’après les premiers retours sur expérience, ce système de contrôle à distance de la performance énergétique des bâtiments permettrait des économies d’énergie de plus de 20%, notamment sur le chauffage. Autre avantage pour les clients d’Effigénie : le prix du logiciel est inférieur aux économies réalisées sur la facture énergétique.

Piloter la gestion de la performance énergétique des bâtiments

En proposant de réduire la facture énergétique des bâtiments à peu de frais, Effigénie séduit de plus en plus d’entreprises régionales. La SNCF a par exemple signé un contrat pour l’équipement de 40 bâtiments. À tel point que la petite start-up lilloise voit désormais plus grand et table sur un développement national.

Une levée de fonds de 750 000 euros devrait ainsi entraîner de nouveaux débouchés pour l’éditeur de logiciels spécialisé dans la gestion de la performance énergétique des bâtiments tertiaires. Effigénie devrait ainsi atteindre son objectif dans les prochains mois. La signature de partenariats avec des distributeurs d’équipement de chauffage est également dans la ligne de mire de ses dirigeants, tout comme le fait d’accentuer le développement commercial de l’enseigne. Le recentrage sur l’activité d’édition de logiciels a enfin vocation à améliorer la solution EffiPilot ainsi qu’à promouvoir l’innovation et la conception de nouveaux softwares.

Des débouchés pour les systèmes d’éco-construction et modulaires

L’éco-construction selon Urbawood

Pour l’heure, la solution informatique façonnée par Effigénie suffit largement au bonheur des structures qui en font le choix. C’est le cas des décideurs du projet Urbawood, un concept d’éco-construction de bâtiments tertiaires 100 % bois, de système d’architecture modulaire.

Ses concepteurs ont décidé de pousser le curseur de la préfabrication de la structure du bâtiment le plus loin possible en y incorporant des outils technologiques de pointe. Un premier édifice représentant 2 600 m² de surface a été monté à Lille en moins de six semaines. Il accueille des activités de formation, de recherche, de valorisation et de transfert aux entreprises.

La performance énergétique de ce nouveau type d’immeuble est valorisée par les avantages des processus inhérents au système de construction modulaire.
L’intérêt de ce type de structure repose également sur le fait que le concept Urbawood est industrialisé à 80% et donc facilement transposable à d’autres secteurs de construction que le tertiaire. De nouvelles résidences universitaires, établissements pour personnes âgées et autres crèches et écoles modulaires devraient donc bientôt être construites selon les codes spécifiques établis par les architectes du projet d’éco-construction Urbawood.

Le système de construction modulaire comme test grandeur nature

Ce concept d’éco-construction allié au système d’architecture modulaire séduit par ses performances.

Les surfaces réalisées sont avantageuses en terme de fiabilité de construction. La performance énergétique des bâtiments construits selon ce procédé devance généralement les normes édictées par la RT 2012.

Dernièrement a été bâti à Lille un immeuble de bureaux, entièrement réalisé en ossature bois. Il a été livré en plein cœur du parc EuraTechnologies, en seulement trois mois. Le nouvel ensemble est déjà vanté pour les atouts dont il fait preuve :

- aspect chaleureux et naturel du bois,
- haut niveau de confort thermique et visuel, renforcé par la parfaite intégration du système de construction modulaire,
- respect de tous les standards de l’éco-construction, avec notamment l’obtention des certifications HQE (Haute Qualité Environnementale) et BBC (Bâtiment Basse Consommation),
- équipement réunissant des solutions de domotique innovantes, tel que le pilotage à distance de la performance énergétique des installations.

Selon les statistiques, les bâtiments représentent près de 40% de la consommation énergétique en France. Dans ce contexte, il paraît logique que les solutions privilégiant la performance énergétique du bâti ainsi que les concepts d’éco-construction ou de systèmes modulaires soient appelées à se développer.