Vous êtes ici » Accueil » Actualités modulaires » Marché du modulaire » Construction et installation modulaires : l’ACIM a 10 ans
Marché du modulaire

Construction et installation modulaires : l’ACIM a 10 ans

26 février 2015

Créée il y a plus de dix ans, l’Association des Constructions Industrialisées et Modulaires (ACIM) regroupe les entreprises françaises œuvrant dans la construction modulaire. Acteur de poids auprès des pouvoirs publics et des acteurs du secteur du bâtiment, elle intervient dans le débat portant sur les enjeux actuels et à venir de la construction. L’ACIM est également force de propositions pour la conception, la fabrication et l’installation de solutions modulaires rapides et économiques concernant tous les types de bâtiments.

Historique et état des lieux de la construction modulaire

L’ACIM est née le 6 mars 2004 sous l’impulsion de huit membres fondateurs ayant souhaité mettre en commun leurs forces afin de représenter avec davantage de poids le secteur de la construction et de l’installation modulaires.

Aujourd’hui présidée par Christophe Lamoine (Algeco), elle regroupe actuellement une trentaine d’entreprises ainsi que les acteurs majeurs du secteur. Ses principaux objectifs sont les suivants :

  • promouvoir le concept du modulaire, ainsi que les avantages offerts par la construction modulaire ;
  • agir en tant que représentant des acteurs du marché auprès des instances qui fixent les normes de construction, d’urbanisme et de fiscalité ;
  • définir les règlements et documents spécifiques aux métiers de la construction modulaire ;
  • promouvoir l’offre de produits et de services liés à ce type de construction ainsi qu’aux réseaux qu’ils intègrent, tel que celui de l’installation modulaire ;
  • procéder à la définition de standards de qualité et de sécurité.

En l’espace de dix ans, l’ACIM a accru sa représentativité auprès des pouvoirs publics et des organismes professionnels. Les entreprises adhérentes de l’association représentent 3 100 emplois pour un chiffre d’affaires de 720 millions d’euros en 2013.

Une charte professionnelle spécifique

Depuis 2004, les dirigeants de l’Association ont réfléchi à la rédaction d’une charte professionnelle mentionnant l’ensemble des méthodes de travail et des règles de sécurité dans la construction modulaire, ainsi que des valeurs d’engagement de ses membres. Cette charte s’articule autour des thèmes suivants :

  • assistance au respect des réglementations et engagement sur la fourniture de services et de produits de qualité conformes aux normes françaises et au marquage CE ;
  • sécurité et assistance aux maîtres d’ouvrage et donneurs d’ordre, dans le respect des différentes règles afférentes au secteur de la construction (normes françaises et européennes, Code du travail, protection des salariés) ;
  • environnement et évolution de l’action des entreprises en faveur du développement durable. Encouragement à la réduction de l’impact des activités sur l’environnement par la mise en place de procédés constructifs et de chantiers propres.

L’ACIM affiche une volonté marquée d’accompagner l’évolution du secteur de la construction et de l’installation modulaires sur ces différents points.

Les avantages de la construction modulaire

Longtemps associées à des structures préfabriquées au confort spartiate et modeste, les constructions modulaires et industrialisées ont opéré une véritable métamorphose qui a dépoussiéré leur image. Elles présentent aujourd’hui de nombreux avantages par rapport aux constructions traditionnelles.

La gamme des produits proposés s’est considérablement élargie et les procédés de construction et d’installation du modulaire se sont grandement perfectionnés, proposant de nombreux atouts :

  • les structures modulaires sont fabriquées à l’avance en atelier, ce qui réduit fortement la durée des chantiers, au moins de moitié par rapport à la construction traditionnelle ;
  • la construction modulaire est un système réversible dans la mesure où les bâtiments sont démontables dès la fin de leur utilisation ;
  • les installations modulaires sont très souples d’utilisation et leur prix est imbattable comparé à celui de la construction traditionnelle ;
  • les performances énergétiques du modulaire sont conformes aux exigences de la RT 2012 ;
  • les entreprises du modulaires justifient d’une expérience de plusieurs dizaines d’années sur les possibilités d’implantation et d’utilisation des bâtiments ;
  • le secteur modulaire est marqué par la recherche constante de l’amélioration du confort et des conditions de travail des salariés ;
  • en bois ou en métal, la construction et les installations modulaires industrialisées limitent leur emprunte sur l’environnement : elles nécessitent une consommation d’eau moindre par rapport à la filière béton. Leur bilan carbone est également plus favorable.

L’avenir de la fabrication et des installations modulaires

Les 10 ans de l'ACIM

Un secteur porteur d’espoir

Outre les avantages indéniables de la construction modulaire par rapport aux solutions d’architecture traditionnelle, le recours à l’installation modulaire présente encore plusieurs aspects très compétitifs :

  • rapidité des délais de livraison,
  • coût de revient très abordable,
  • architecture et design innovants,
  • etc.

Ces caractéristiques séduisent de plus en plus d’entreprises ainsi que les collectivités territoriales à la recherche de flexibilité, dans un contexte économique visant la réduction des coûts.

L’image de la construction modulaire est désormais bien loin de celle véhiculée par les premiers bâtiments destinés à servir de base-vie à différents chantiers. Les possibilités de design et le confort accru des structures modulaires font aujourd’hui leur succès.

L’offre des adhérents de l’ACIM s’étoffe régulièrement et couvre aujourd’hui un très large univers de produits variés, aussi bien pour des besoins de bâtiments ponctuels que pour l’installation de solutions modulaires destinées à durer.

Rapide à monter et peu coûteuse, la solution modulaire a élargi ses débouchés vers l’industrie, les entreprises de services, les collectivités locales, les professions libérales et même les particuliers. Les entreprises du secteur modulaire sont également très présentes dans celui du bâtiment.

Installation modulaire : les nouvelles opportunités

Si le modulaire se porte bien, les chiffres pour l’année 2013 l’attestent, il reste encore de nombreux domaines tels que l’habitat collectif ou individuel à explorer. Ces deux secteurs pourraient s’avérer être des opportunités offrant de nouveaux débouchés pour l’avenir de la construction modulaire.

Cités universitaires, établissement publics de soin, ou encore accueil des personnes âgées, le déploiement vers le modulaire résidentiel fait actuellement l’objet d’une attention croissante de la part des adhérents de l’ACIM.

Le secteur du logement, individuel et surtout collectif tel que celui du logement social, paraît également constituer un marché porteur et une filière à creuser. Ce point est notamment abordé dans la vidéo suivante, réalisée en 2014 lors de l’anniversaire des dix ans de l’ACIM.


Bien qu’encore peu répandu, l’habitat individuel en module de construction constitue l’un des enjeux majeurs des années à venir, surtout au regard des politiques publiques de logement régulièrement portées par les pouvoirs publics. Fixés à la construction de 500 000 habitations par an, les objectifs des différents gouvernements observent chaque année un déficit de 200 000 logements…

Enfin, d’autres secteurs sont déjà connus pour avoir régulièrement recours à l’installation modulaire : les écoles modulaires, les micro-crèches ou encore les funérariums, les parloirs de prison, etc…

Les dirigeants de l’ACIM ont accompli un formidable travail de promotion de la construction modulaire depuis dix ans. Les opportunités de dynamiser le secteur sont encore grandes et l’Association s’y attache au quotidien. Le secteur du logement en fait partie.