Vous êtes ici » Accueil » Actualités modulaires » Architecture modulaire » Le top 5 des actualités du secteur des bâtiments préfabriqués qui ont fait les (...)
Architecture modulaire

Le top 5 des actualités du secteur des bâtiments préfabriqués qui ont fait les gros titres en 2016

23 janvier 2017

En 2016 la construction modulaire a su imposer ses qualités. De la Chine au Royaume-Uni, en passant par les États-Unis et le Japon, les 5 projets suivants en sont la preuve. A travers différentes innovations et décisions, ils traduisent la capacité des bâtiments préfabriqués à s’inscrire dans tout type de projet et d’y répondre avantageusement notamment en termes de rapidité, d’économie, de personnalisation et d’écologie.

5) Muji teste un prototype de maison préfabriquée

Muji est actuellement dans une phase d’expansion et est en passe de devenir rapidement l’un des exportateurs culturels les plus cools du Japon. Il s’agit ici d’une nouvelle importante dans le secteur des constructions modulaires car le distributeur a dévoilé au mois d’août un prototype de maison à Kamakura, au Japon. Il prévoit de tester le bâtiment en organisant un concours dont le gagnant vivra gratuitement pendant deux ans dans le prototype.

À l’instar d’une autre grande société s’étant lancée dans la vente de maisons il y a près d’un siècle (Sears et son catalogue Modern Homes), l’entreprise Muji est prête à démarrer l’expérience cet été. Un indicateur d’un intérêt croissant pour les préfabriqués résidentiels. Le Japon est le plus grand marché des logements préfabriqués au monde : est-ce que la préférence pour les bâtiments modulaires s’exportera au-delà des frontières du pays grâce aux efforts de la marque Muji ?

4) Des appartements modulaires à Manchester innovents et personnalisés

Les architectes du cabinet ShedKM se sont associés avec la société Urban Splash pour construire des maisons urbaines, les HoUSe. Les habitants ont réfléchi à la configuration de leur maison avant que celle-ci ne quitte l’usine. Les 43 maisons sont arrivées presque montées, seuls les murs de séparation ont été ajoutés sur place.

Selon Dezeen, le projet visait à combiner les avantages des logements modulaires en termes de coût de construction avec la souplesse des maisons conçues par des architectes.

Les HoUSe ont été l’occasion pour les promoteurs d’envisager les possibilités des logements modulaires sous un nouvel angle. Le projet a été l’un des premiers à combiner de cette façon la fabrication en usine avec la personnalisation individuelle. Cela a également créé une structure esthétique unique durant le processus.

3) Le gouvernement britannique envisage le recours à plus de 100 000 maisons préfabriquées pour atténuer la pénurie de logements

Pour faire face à la crise du logement au Royaume-Uni, Teresa May a annoncé un objectif d’un million nouveaux logements d’ici à 2020. Au mois d’octobre, les ministres ont révélé que plus de 100 000 de ces logements pourraient être fait en construction préfabriquée.

« Le premier avantage, le plus évident, est la réduction du temps de construction des logements », a déclaré une source gouvernementale au Sunday Telegraph. « Il n’est plus à prouver que si les logements sont produits à plus grande échelle, leur prix est réduit. »

L’initiative serait ainsi la plus grande vague de construction de maisons préfabriquées au Royaume-Uni depuis le boom de la construction d’après-guerre. L’élan initié par le gouvernement transformera la façon dont les consommateurs et les promoteurs voient les préfabriqués.

2) La Chine vise 30 % de préfabriqués

Le ministère chinois du logement et de la construction urbaine et rurale s’est fixé un objectif ambitieux : à l’horizon 2026, 30 % des nouveaux bâtiments seront des préfabriqués. Ceci dans le but d’économiser l’énergie, d’améliorer la sécurité et d’absorber les excédents de capacité de l’industrie métallurgique.

« Comparées aux méthodes traditionnelles utilisant le béton coulé sur site, les constructions préfabriquées peuvent aider à réduire la quantité de déchets, l’émission de poussière ainsi que les nuisances sonores » indique le site web du State Council chinois. L’ingénieur en chef du ministère ajoute : « Les préfabriqués n’utilisent que 85 pour cent du ciment, de l’eau et du bois impliqués habituellement dans les méthodes de construction traditionnelles. »

La Chine est le plus grand marché de la construction au monde, les conséquences d’une telle décision seront donc énormes. Son industrie de construction de préfabriqués est le premier fournisseur de logements modulaires du monde. Les gigantesques efforts en recherche et développement changeront le visage du secteur de l’immobilier dans le monde entier.

Une supervision plus stricte des procédés de fabrication augmentera la qualité globale. En outre, le grand nombre de nouveaux projets permettra aux chercheurs et aux concepteurs de disposer de terrains d’expérience et d’opportunités d’études de cas sans précédent.

1) Le plus haut bâtiment* en préfabriqué des Etats-Unis est inauguré à Brooklyn.

Il est difficile d’être le premier. La plus énorme saga liée aux bâtiments préfabriqués du monde est enfin terminée.

Le 461 Dean, souvent présenté (à tort) comme le plus haut bâtiment modulaire du monde, a commencé à offrir des appartements à la location après une demi-décennie de retards et de poursuites judiciaires. Les obstacles maintenant levés, le groupe Forest City Ratner a inauguré le premier gratte-ciel modulaire d’Amérique au mois de décembre, il comporte 32 étages.

*Le plus haut bâtiment modulaire du monde est le Mini Sky City de 57 étages situé à Changsha, en Chine. Il a été érigé en seulement 19 jours.