Vous êtes ici » Accueil » Actualités modulaires » Architecture modulaire » L’architecture modulaire et les systèmes de construction préfabriquée font des (...)
Architecture modulaire

L’architecture modulaire et les systèmes de construction préfabriquée font des merveilles en Chine

9 avril 2015

C’est une véritable prouesse que vient de réaliser l’entreprise chinoise Broad Sustainable Building. Grâce à un système de construction préfabriquée ultra-performant, la filiale de Broad Group est en effet parvenue à construire une tour de 57 étages en moins de vingt jours ! Un record qui prouve une fois de plus que l’architecture modulaire s’affiche comme une alternative plus que crédible au bâti traditionnel. Les autorités chinoises envisageant même à terme de faire de la solution modulaire la norme de construction officielle pour le logement.

L’architecture modulaire chinoise montrée en exemple

Tour chinoise d'architecture modulaire

57 étages assemblés en 3 mois, qui dit mieux ?

Ce n’est assurément pas le manque d’ambition qui anime les dirigeants de l’entreprise chinoise Broad Sustainable Building. Ayant pour projet de construire dans les mois ou les années à venir le plus haut gratte-ciel du monde, l’entreprise installée à Changsha dans la province du Hunan, vient de réussir un tour de force qui fait grand bruit : la construction d’une tour d’architecture modulaire de 57 étages en l’espace de seulement 19 jours !

L’exploit est considérable et la filiale de Broad Groupe vient tout simplement de repousser les limites du possible en construisant un gratte-ciel dans un laps de temps étonnamment restreint.

Les constructeurs chinois détiendraient-ils des pouvoirs surnaturels ? Jusqu’à preuve du contraire, pas encore. En revanche, les spécialistes d’architecture modulaire de l’Empire du Milieu semblent maîtriser à merveille les règles relatives aux systèmes de construction préfabriquée, c’est le moins que l’on puisse dire. Car le succès de la construction de l’immeuble J57, c’est son nom, est du pour une large part aux multiples possibilités offertes par la construction modulaire.

Un système de construction préfabriquée efficace

L’architecture modulaire représente donc une grande partie du secret chinois : l’assemblage de blocs préfabriqués en usine a en effet permis aux maîtres d’œuvre et aux 12 000 ouvriers de grimper pas moins de trois étages par jour durant la durée du chantier.

N’en étant pourtant pas à son coup d’essai, l’entreprise chinoise crée en ce moment le buzz sur la toile. Déjà lors de l’exposition universelle de Shanghai en 2010, elle était parvenue à construire son propre pavillon de six étages en l’espace d’une seule journée. Un peu plus tard, elle avait récidivé en édifiant la quinzaine d’étages de l’hôtel New Ark en seulement deux jours. En 2011, elle a signé un prototype d’immeuble révolutionnaire de trente étages dont le coût ne dépasse pas 1 000 dollars au mètre carré !

Le tour de force de la construction de l’immeuble J7 réside également dans le fait que l’ensemble a été conçu dans un design très abouti. Loin de ressembler à un simple empilage de containers, il présente au contraire une architecture modulaire des plus modernes difficilement différenciable des solutions de construction traditionnelles. En l’espace de quelques jours, la ville de Changsha est devenue une véritable publicité à ciel ouvert pour l’ensemble des concepteurs de systèmes de construction préfabriquée de toute la planète.

Un promoteur grandeur nature des systèmes de construction préfabriquée

Les atouts considérables de l’architecture modulaire

De la préfabrication des modules en usine à la technique d’assemblage sur site, Broad Group maîtrise parfaitement le système de construction préfabriquée que ses ingénieurs ont inventé. Outre des délais de chantiers considérablement raccourcis, du jamais vu pour ce genre d’ouvrage, les avantages de cette architecture modulaire hyper efficace sont nombreux :

- elle a permis d’importantes économies de béton ainsi que de réduire l’empreinte carbone du chantier ;

- non soumis à l’aléa climatique, les modules préfabriqués en usine sont de grande qualité, parfaitement étanches et imperméables à l’air pollué de la métropole de Hunan. Pur à 99,9 %, l’air conditionné est même filtré avant d’être injecté dans l’édifice ;

- à l’instar de toutes les constructions modulaires, l’isolation est un autre point fort du gratte-ciel. Les façades à quadruple vitrage réduisent fortement la consommation énergétique du bâtiment et évitent la déperdition de chaleur ou de froid vers l’extérieur ;

- cette tour pour l’instant unique au monde impacte très faiblement l’environnement et devrait permettre d’économiser 12 000 tonnes d’émission de CO2 par rapport à un bâtiment traditionnel de même envergure.

Ces caractéristiques propres à l’architecture modulaire représentent très certainement une opportunité de développer des systèmes de construction écologiques dans le pays. Rapidité de construction et gains financiers sont loin d’être des arguments à prendre à la légère sur un territoire réputé comme pollué et pollueur. Les autorités du pays réfléchiraient même à faire du modulaire la norme de construction nationale pour les infrastructures destinées au logement.

Il y aura un avant et un après « J57 »

La tour J57 fait partie d’un projet d’architecture modulaire de grande envergure baptisé « Mini Sky City » et destiné à être érigé dans la ville de Changsha.
En attendant la construction d’autres immeubles de ce type, les caractéristiques du premier ensemble donnent déjà le tournis :

- 57 étages pour une surface totale de 180 000 m² ;
- 800 appartements et bureaux destinés à 4000 employés ;
- 19 atriums d’une dizaine de mètres de haut ;
- résistance à un tremblement de terre de magnitude 9 sur l’échelle de Richter.

Selon l’architecte du projet Xian Zhang Min, l’utilisation de blocs modulaires a permis de faire l’économie de 15 000 camions chargés de béton ! À titre comparatif, le Groupe québécois Dallaire vient d’annoncer la réalisation d’un projet d’envergure concernant notamment la réalisation d’une tour principale haute de 65 étages. La durée des travaux est estimée à trois ans…

L’entreprise chinoise Broad Sustainable Building vient de réaliser une prouesse architecturale sans commune mesure et ne compte pas s’arrêter là. Son prochain objectif vise la construction d’un gratte-ciel de 220 étages et 830 mètres de haut… en 90 jours ! À suivre...